LogoLogo

Quelle est le rôle du psychologue dans les soins de santé du diabète?

La gestion du diabète est loin de se limiter à la seule condition. De même, la prise en charge de la détresse liée au diabète ne se limite pas à reconnaître son existence.



Two women speaking

Quelle est la place d’un psychologue dans l’équation des professionnels des soins de santé du diabète ?

Pour moi, il a un rôle à jouer au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

Je ne suis pas sûre que le jour où j’ai été diagnostiquée aurait été le bon moment pour un rendez-vous avec un psychologue (mais soyons honnête, cela n’aurait pas été moins utile que la diététicienne et ses moules alimentaires en caoutchouc). Mais il est clair que j’aurais aimé savoir que j’avais quelqu’un à qui parler de ma santé mentale quand j’en avais besoin. Il aurait également utile de savoir comment obtenir un rendez-vous. On m’a parlé des spécialistes des yeux et des podologues qui constitueraient ma future équipe, mais personne n’a pensé à mentionner un spécialiste de la santé mentale.

Cela n’aurait pas dû prendre près de quatre ans – quatre années très difficiles à bien des égards.

Je suis suivie par une endocrinologue qui pose les bonnes questions. Elle ne comble pas les silences lorsque je cherche les mots justes. Elle se montre encourageante et positive, sans jamais porter de jugement, et comprend que la détresse liée au diabète peut être paralysante. Elle a également compris qu’elle n’était pas la personne dont j’avais besoin pour traverser ces moments difficiles. Je lui suis reconnaissante d’en avoir pris conscience.

Elle savait également que peu importe le nombre d’objectifs SMART que nous fixions ensemble (même si j’affirmais que je pourrais les respecter car ils étaient réalisables et pas du tout irréalistes), il me serait impossible de les atteindre tant que je n’aurais pas un professionnel de la santé mentale à mes côtés.

L’une des premières choses qu’elle a faites lorsque j’ai commencé à la voir il y a 17,5 ans a été de m’envoyer chez un psychologue. La culpabilité que je ressentais quant aux chiffres imparfaits, ou à l’absence de chiffres imparfaits parce que je les vérifiais à peine, baignait dans un chaos émotionnel complexe et alambiqué. J’avais besoin d’un professionnel de la santé mentale capable de m’aider à surmonter tout cela et de m’apprendre à faire la part des choses.

Au fil des ans, les visites chez le psychologue ont contribué dans une large mesure à la gestion de mon diabète. Durant ces périodes où le diabète me terrifiait au point de me paralyser et de me conduire à l’inactivité la plus totale, l’époque où je blâmais le diabète pour tout ce qui m’arrivait (parce qu’il est là et que, de manière générale, je ne l’apprécie pas, il était pratique de le pointer du doigt !). Le temps de l’incertitude associée au diabète et de la peur de ce que l’avenir me réservait, ou encore l’époque où la vie en général me paraissait trop pesante et angoissante. Travailler avec un professionnel de la santé mentale m’a beaucoup apporté. En fait, je pense que sans ce soutien, je ne verrais pas le diabète de la même façon aujourd’hui.

La gestion du diabète est loin de se limiter à la seule condition. De même, la prise en charge de la détresse liée au diabète ne se limite pas à reconnaître son existence. Avoir à ses côtés des spécialistes du diabète qui comprennent votre détresse n’a pas de prix. Mais je suis convaincue que l’expertise d’un psychologue est indispensable pour prendre nous-mêmes conscience de cette détresse, identifier les signes avant-coureurs et développer des stratégies durables pour y faire face chaque fois qu’elle revient.

Reproduit en partie depuis le blog de Renza Scibilia, Diabetogenic.

 

Renza Scibilia vit avec le diabète de type 1 depuis avril 1998. Elle est une défenseuse et une activiste bien connue du diabète, et soutient une approche des soins de santé axée sur la personne, ainsi que le développement d'informations, de services et de technologies pour le diabète.


Avez-vous quelque chose à dire?
Vos opinions comptent pour nous.
Sans commentaires
You must sign in to post a comment.