LogoLogo
Les mains d'un homme avec la contracture de Dupuytren.

Le syndrome de la main diabétique est une complication courante du diabète, mais qui n’est que rarement évoquée. Ce terme générique couvre toute une série de troubles qui, lorsqu’ils sont détectés rapidement, peuvent souvent être soignés avec succès.

Les deux types de diabète sont associés à ces troubles musculosquelettiques qui affectent la main. Les douleurs musculosquelettiques touchent les os, les muscles, les ligaments, les tendons et les nerfs. La douleur peut être aiguë (apparition brutale associée à des symptômes graves) ou chronique. Le syndrome de la main diabétique peut prendre diverses formes, notamment : mobilité réduite des articulations, contracture de Dupuytren, doigt à ressaut ou ténosynovite sténosante, syndrome du canal carpien et divers autres troubles ou infections de la main qui menacent les personnes atteintes de diabète. Il est important de noter que les conditions reprises dans la catégorie du syndrome de la main diabétique affectent également la population générale.

Nous décrivons ci-dessous celles qui sont souvent considérées comme les plus courantes ou notables.

Mobilité réduite des articulations

Considérée comme une complication à long terme du diabète, la mobilité réduite des articulations est souvent négligée. Elle peut être diagnostiquée en demandant au patient d’exécuter des actions simples comme le « signe de prière » ou « poser les mains sur la table ». Dans des conditions normales, les deux mains opposées ou les mains posées sur la surface seront totalement en contact. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que des contractures de « flexion » sont présentes. Au départ indolores, elles peuvent se révéler extrêmement douloureuses et invalidantes. La susceptibilité génétique combinée à d’autres facteurs comme une hyperglycémie à long terme et un environnement de stress extrêmement oxydatif contribue au développement d’une mobilité réduite des articulations.

Contracture de Dupuytren

Également connue sous le nom de maladie de Dupuytren, la contracture de Dupuytren est un trouble de la main qui se développe généralement sur de nombreuses années. Cette condition affecte une couche de tissus située sous la peau de votre paume. Des nœuds de tissu se forment sous la peau — et finissent par créer une corde épaisse pouvant tirer un ou plusieurs doigts en position pliée. La Dupuytren Foundation et le Dupuytren Research Group estiment qu’il existe trois types de maladies de Dupuytren, présentés ici. Dupuytren est le nom du médecin français qui a réalisé la première intervention chirurgicale en 1831.

Syndrome du canal carpien

Le diabète a été évoqué en tant que facteur de risque du syndrome du canal carpien, mais tout le monde ne partage pas cet avis. Le syndrome du canal carpien est une neuropathie de compression qui provoque des picotements, des douleurs ou un engourdissement dans la région du nerf médian. En général, les facteurs ou les conditions qui compriment ou écrasent le nerf médian au niveau du poignet conduisent à l’apparition des signes de ce syndrome.

Doigt à ressaut

Le doigt à ressaut est une cause fréquente de douleur et d’invalidité de la main. Il se caractérise généralement par une gêne au niveau de la paume lors des mouvements du doigt concerné (l’annulaire, en général). Peu à peu, ou dans certains cas de manière aiguë, le tendon fléchisseur provoque un claquement douloureux lorsque le patient plie et étend son doigt. Dans certains cas, le doigt peut même rester bloqué. Un doigt à ressaut est observé en cas d’irritation et d’inflammation de la gaine du tendon du doigt affecté. Ce phénomène interfère avec le mouvement de glissement normal du tendon dans la gaine.

Le syndrome de la main diabétique peut prendre diverses formes, notamment : mobilité réduite des articulations, contracture de Dupuytren, doigt à ressaut ou ténosynovite sténosante, syndrome du canal carpien et divers autres troubles ou infections de la main qui menacent les personnes atteintes de diabète.

Le Dr. Mark E. Pruzansky, directeur du HandSport Surgery Institute de New York (États-Unis) est spécialisé dans la chirurgie de la main, et du poignet ainsi que dans la microchirurgie, entre autres spécialités. Nous avons pu lui poser quelques questions au sujet des troubles de la main chez les personnes atteintes de diabète.

Quelles conditions de la main observez-vous chez les personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2 ?

Le doigt à ressaut et le syndrome du canal carpien, ainsi que la ténosynovite des fléchisseurs sont les conditions les plus courantes, tout comme les contractures de flexion légères des articulations interphalangiennes proximales.

Certains affirment que les problèmes de main sont plus fréquents chez les personnes atteintes de diabète de type 1. Êtes-vous du même avis ?

Oui.

Pourquoi autant de personnes atteintes de diabète de type 1 semblent-elles développer la contracture de Dupuytren ?

Ces personnes développent généralement une forme légère de la contracture liée à des modifications du fascia palmaire et d’autres tissus connectifs, dont la cause est inconnue. La véritable contracture de Dupuytren requiert une prédisposition génétique.

Tous les problèmes de main conduisent-ils à des interventions chirurgicales ? Quels sont les dangers des injections de stéroïdes ?

Tous les problèmes ne débouchent pas sur une intervention chirurgicale, mais le pourcentage est plus élevé chez les personnes atteintes de diabète que chez les autres. Les injections de stéroïdes doivent être utilisées de manière judicieuse car des injections trop nombreuses au même endroit peuvent provoquer des lésions tissulaires locales. Elles sont généralement moins efficaces en termes de soulagement des symptômes chez les personnes atteintes de diabète. Les stéroïdes augmentent brièvement les taux de glycémie sérique (dans le sang).

Si vous êtes atteint de diabète et suspectez un syndrome de la main diabétique, prenez rendez-vous avec votre médecin pour obtenir de l’aide.

 

Elizabeth Snouffer est Redactrice de Diabetes Voice


Avez-vous quelque chose à dire?
Vos opinions comptent pour nous.
Sans commentaires
You must sign in to post a comment.