LogoLogo

Risque accru d’insuffisance cardiaque pour les femmes atteintes de diabète de type 1

Les conclusions d'une nouvelle étude laissent entendre que les femmes atteintes de diabète présentent un risque plus élevé d'insuffisance cardiaque que les hommes atteints de la condition.



Doctor listening to heart and patient

D’après un article publié récemment, les femmes atteintes de diabète présentent un risque plus élevé d’insuffisance cardiaque que les hommes atteints de la condition. Plus alarmant encore : les résultats indiquent que le pronostic est pire encore pour les femmes atteintes de diabète de type 1 – avec un risque d’insuffisance cardiaque 47 % plus élevé que pour les hommes. En résumé, si toutes les femmes atteintes de diabète sont à risque, celles qui souffrent de diabète de type 1 présentent un risque beaucoup plus élevé d’insuffisance cardiaque.

Selon l’article, les femmes atteintes de diabète de type 2 présentent un risque 9 % plus élevé que les hommes. La raison de cette différence de risque entre les femmes atteintes de diabète de type 1 et de type 2 n’est pas claire. Les auteurs suspectent toutefois que le traitement inadéquat du diabète chez les femmes dans l’environnement médical pourrait jouer un rôle.

Si le lien entre le diabète et les maladies cardiaques a été clairement établi, la sensibilisation et le traitement demeurent en revanche problématiques. La communication aux patients est mauvaise au sein de la communauté médicale et le grand public ne comprend pas toujours très bien le lien.

L’article s’est penché sur 14 études publiées précédemment qui s’étaient concentrées sur le lien entre le diabète et le risque d’insuffisance cardiaque. Ces études avaient été publiées entre 1966 et 2018. Les données des études couvraient 12 millions de personnes et 253 260 cas d’insuffisance cardiaque. Après analyse des données, les chercheurs ont découvert que les diabètes de type 1 et de type 2 constituaient des facteurs de risque d’insuffisance cardiaque plus importants chez les femmes que chez les hommes.

Si le lien entre le diabète et les maladies cardiaques a été clairement établi, la sensibilisation et le traitement demeurent en revanche problématiques.

« Lorsqu’elles sont atteintes de diabète, les femmes ont beaucoup plus de risques de souffrir d’une insuffisance cardiaque que celles sans diabète », a expliqué Sanne Peters, auteure de l’article et monitrice de recherche au George Institute for Global Health de l’Université d’Oxford au Royaume-Uni.

Il y a insuffisance cardiaque lorsque le muscle cardiaque ne pompe pas le sang aussi bien qu’il le devrait. Certaines conditions, comme un rétrécissement des artères du cœur (coronaropathie) ou une tension artérielle élevée affaiblissent ou raidissent le cœur, qui ne peut plus pomper de manière efficace.

Les femmes atteintes de diabète doivent être extrêmement attentives à la santé de leur cœur et les médecins doivent s’assurer qu’elles sont au courant des risques. Plusieurs mesures sont particulièrement importantes : ne pas fumer, contrôler le cholestérol, prendre les statines prescrites et gérer la tension artérielle et la glycémie.


Avez-vous quelque chose à dire?
Vos opinions comptent pour nous.
Sans commentaires
You must sign in to post a comment.