LogoLogo

Le 23 septembre dernier, les États membres de l’ONU et les dirigeants mondiaux ont adopté une Déclaration politique de haut niveau sur la couverture sanitaire universelle (CSU), qui représente l’ensemble d’engagements le plus complet jamais adopté à ce niveau dans le domaine de la santé.

« Cette déclaration est historique pour la santé et le développement dans le monde », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Il nous reste 11 ans pour atteindre les objectifs de développement durable au niveau mondial. La couverture sanitaire universelle est essentielle pour y parvenir. »

« La couverture sanitaire universelle est un choix politique : aujourd’hui, les dirigeants ont montré qu’ils étaient prêts à faire ce choix. Je les en félicite. », a-t-il ajouté.

Cette déclaration arrive le lendemain du jour où l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires ont signalé que si la couverture sanitaire ne doublait pas d’ici à 2030, jusqu’à cinq milliards de personnes n’auraient pas accès aux soins de santé.

En adoptant cette déclaration, les États membres de l’ONU se sont engagés à avancer sur la voie de la CSU en investissant dans quatre grands domaines relevant des soins de santé primaires :

  • Mécanismes visant à faire en sorte que personne ne soit confronté à des difficultés financières à cause du paiement direct des soins de santé.
  • Mise en œuvre d’interventions à fort impact pour lutter contre les maladies.
  • Protection de la santé des femmes et des enfants.
  • Renforcement du personnel de santé et de l’infrastructure sanitaire ainsi que des capacités de gouvernance.

La couverture sanitaire universelle est un choix politique : aujourd'hui, les dirigeants ont montré qu'ils étaient prêts à faire ce choix, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS.

Les pays feront rapport sur les progrès accomplis à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies de 2023.

« Ahora que el mundo se ha comprometido con una atención sanitaria para todos, es hora de comenzar a trabajar duro para convertir esos compromisos en resultados », dijo Melinda Gates, copresidenta de la Fundación Bill y Melinda Gates.

« Nous avons tous un rôle à jouer. Les donateurs et les gouvernements doivent innover pour favoriser des systèmes de soins de santé primaires à même de répondre à la majorité des besoins des personnes, tout au long de leur vie », a ajouté Mme Gates.

Le 24 septembre, l’OMS et 11 autres organisations multilatérales, qui ensemble distribuent un tiers de l’aide au développement pour la santé, présenteront leur Plan d’action mondial pour permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous. Ce plan permettra aux 12 partenaires d’offrir aux pays un appui rationalisé afin de parvenir à la couverture sanitaire universelle et d’atteindre les cibles des ODD en matière de santé.

Source: Centre des médias de l’OMS.


Avez-vous quelque chose à dire?
Vos opinions comptent pour nous.
Sans commentaires
You must sign in to post a comment.